Une extension performante et securisée pour le collège Saint Joseph de Nozay (44)

Pour l’agrandissement de son établissement, le maître d’ouvrage (L’Organisme de Gestion de l'Enseignement Catholique (OGEC)) en étroite collaboration avec son d’œuvre (l’Atelier Chrysalide), ont opté pour une structure porteuse en béton en rez-de-chaussée, en blocs de coffrage isolant BIPLAN® R6 et R4, permettant de répondre aux besoins suivant : 

 

  • monter les murs et poser l’isolation en une seule phase et avec facilité,
  • maximiser le confort thermique et acoustique des occupants en conformité avec la RT 2012 et la RT 2020,
  • garantir la sécurité du bâtiment situé en zone sismique 2 et le protéger d’éventuels incendies, grâce aux systèmes d’armatures renforcées et au polystyrène expansé ignifugé.
  • révéler l’esthétique des façades à travers un large choix de finitions (pierre de démolition, bardages bois et zinc).

 

EDYCEM BIPLAN, l’activité Blocs de coffrage isolants de la branche béton EDYCEMConjuguant la qualité d’isolation du polystyrène expansé (PSE) à la solidité structurale du béton, les blocs de coffrage isolant BIPLAN® réduisent les ponts thermiques et les infiltrations d’air, et garantissent un confort acoustique optimal.

 

L’entreprise VAY Maçonnerie, qui elle, a assuré la partie gros œuvre, a opté pour la solution « mur en kit » proposée par EDYCEM BIPLAN, ce qui implique un pré-assemblage des murs en usine, puis une livraison sur chantier des blocs découpés et numérotés.

 

Afin d’intégrer aisément les menuiseries en aluminium, EDYCEM BIPLAN a mis à disposition de l’entreprise des pré-cadres en composite.
Ces systèmes innovants brevetés font à la fois office de coffrages perdus lors du coulage du béton et d’interfaces de fixation des menuiseries.
Ils facilitent la coordination des différents corps de métier intervenant en aval du gros œuvre (électriciens, plaquistes, enduiseurs…).

 

Nos blocs BIPLAN®, qui intègrent tout type de finitions extérieures, ont permis de marier harmonieusement le bois et le zinc. Sur la façade côté rue, des pierres provenant de la démolition d’une partie d’un bâtiment habillent l’enveloppe sur 2 mètres de hauteur.


Elles offrent une note architecturale originale au collège et le protègent des possibles détériorations depuis l’extérieur (graffitis…).